Permis à points
Reviser le permis de conduire
Accueil
5 1
Votre avis sur cette page

Permis à points

1

Conditions pour passer le permis

Attestation de sécurité routière (ASR)

La condition de base pour s'inscrire au permis de conduire est de passer un examen de sécurité routière (l'attestation de sécurité routière). Cet examen est intégré à l'enseignement scolaire en France. Il est obtenu en classe de 5ème au collège (ASSR1) puis en classe de 3ème (ASSR2). Il peut cependant etre passé en dehors de l'école.

Pour vous préparer à cet examen en dehors de l'école, vous pouvez vous adresser à votre auto-école. L'examen lui-meme est organisé par les GRETA (groupements d´établissements pour la formation des adultes). Ce sont des établissements publics de la formation continue/formation pour adultes présents dans chaque département.

Age

L'âge minimum requis pour déposer le dossier 02 (c'est l'un des documents les plus importants, qui vous suivra de votre inscription jusqu'à l'établissement de votre permis définitif) en préfecture est de 16 ans.

Le code

L'âge minimum requis pour passer le code (ou E.T.G Epreuve Théorique Globale) est de :

16 ans pour l'Apprentissage Anticipé de Conduite (conduite accompagnée),

17 ans et demi pour un apprentissage traditionnel.

Le permis

Dans tous les cas, l'âge minimum requis pour passer l'épreuve pratique est de 18 ans.

Délais

Comptez un mois pour une première inscription au code à partir de l'enregistrement du dossier en préfecture, 2 semaines pour une 2ème présentation au code et 2 semaines pour l'inscription à l'épreuve pratique dès lors que le code a été obtenu.

L'obtention de votre code vous donne le droit de passer l'examen de conduite 5 fois dans un délai de 2 ans (3 ans en cas d'apprentissage anticipé de la conduite).

Il doit s'écouler 2 semaines au moins entre chaque essai.

En cas d'empechement

S'il vous est impossible de vous rendre à votre convocation, prévenez le service des examens le plus rapidement possible en joignant une enveloppe timbrée, avec vos nom et adresse pour une nouvelle convocation.

En cas d'empechement sérieux survenu au dernier moment, écrivez au service des examens pour justifier votre absence (certificat médical,...). Joignez-y enveloppe avec vos nom et adresse pour une nouvelle convocation. En cas d'excuse non valable, déposez simplement une demande de convocation.

2

Le permis de conduire en accéléré

De plus en plus de candidats, souhaitant consacrer le moins de temps possible au permis de conduire, choisissent de passer le permis de conduire en accéléré. Cette pratique permet, en respectant les délais administratifs (liés aux démarches de la préfecture), de passer permis, voire permis et code de la route en un mois environ. Attention, toutefois : ces formations sont souvent plus onéreuses que le permis < classique >.

3

Le permis à 1 euro par jour

L'aide au financement de la formation à la conduite et à la sécurité routière est destinée au financement d'une première inscription à une formation en vue de l'obtention du permis de conduire, soit de la catégorie A, soit de la catégorie B.

La formation peut etre suivie selon le mode classique d'apprentissage de la conduite.

S'agissant de la catégorie B, elle peut s'inscrire également dans le cadre de l'apprentissage anticipé de la conduite.

Bénéficiaires

Cette aide s'adresse aux jeunes âgés de 16 ans au moins et de 25 ans au plus, à la date de signature du contrat concerné.

Nature de l'aide

Elle se présente sous la forme d'un pret à taux zéro souscrit auprès d'un établissement de crédit permettant au bénéficiaire de payer cette formation.

Une compensation financière de l'Etat est versée aux établissements de crédit qui octroient ce pret.

Ce pret ne peut etre attribué :

qu'une seule fois à un meme bénéficiaire,

qu'à une personne n'ayant jamais été titulaire de la catégorie A ou B du permis de conduire.

4

Conditions

L'attribution de l'aide est subordonnée au respect des conditions suivantes :

  • l'établissement preteur doit avoir passé avec l'Etat une convention (pour respecter les modalités de gestion de la compensation et les conditions d'octroi des prets),
  • le montant du pret est versé par l'établissement de crédit pour le compte du bénéficiaire :
    • soit directement sur le compte bancaire ou postal de l'établissement d'enseignement de la conduite,
    • soit sur le compte bancaire ou postal du souscripteur du pret (la somme devant servir à régler la formation auprès de l'établissement d'enseignement de la conduite).
  • le montant du pret doit etre égal à 800 €, 1000 € ou 1200 € sans excéder le montant inscrit dans le contrat de formation ou à 600 € dans le cas d'obtention d'une aide complémentaire directe de l'Etat ou d'une collectivité locale,
  • le remboursement du pret est constitué du remboursement du capital sur la base de mensualités qui ne peuvent excéder 30 €,
  • l'établissement de crédit apprécie sous sa propre responsabilité la solvabilité et les garanties de remboursement et peut demander une caution ou la participation d'un parent comme co-emprunteurs.

Déroulement des étapes

Il faut choisir une école de conduite partenaire de l'opération (la liste est disponible sur le site internet permisauneuroparjour.fr). Après avoir déterminé le nombre d'heures prévisionnel nécessaire pour une bonne préparation, les enseignants établissent un devis pour la formation au permis de conduire. Le candidat signe alors un contrat de formation avec l'école de conduite.

Il faut se rendre dans une banque, un établissement de crédit ou un organisme associé (assurance, etc.) également partenaire, pour l'examen du dossier. L'acceptation du dossier dépend de l'établissement financier qui peut exiger des garanties et notamment demander au candidat un justificatif de revenus. Si ces derniers sont jugés insuffisants, l'établissement financier peut exiger une personne caution ou un coemprunteur. Pour les mineurs, dans le cadre de la formation à la conduite accompagnée, ce sont les parents qui doivent emprunter.

Une fois accordé, et après le délai habituel de rétractation, le montant du pret est versé à l'école de conduite.

5

Choisir son auto école

Proximité

Privilégiez une auto-école accessible près de chez vous, de votre lieu de travail ou d'étude avec des horaires de cours de code ou de conduite adaptés à vos contraintes.

Taux de réussite

Le taux de réussite de l'auto-école à l'épreuve de conduite est un indice de la qualité de la formation. Deux précautions à prendre pour bien utiliser cette information :

Ce taux dépend localement de l'origine sociale et culturelle des candidats ainsi que de la sévérité des examinateurs. La comparaison sera pertinente entre deux auto-écoles du meme secteur

Un effet pervers de l'affichage de ce taux est la sélection par certaines auto-écoles des candidats qu'elles présentent. Prenez contacts avec d'anciens élèves pour vérifier !

Notez le numéro d'agrément de l'auto-école, c'est lui qui vous permettra d'obtenir le taux de réussite auprès de la préfecture.

Vous pouvez obtenir le taux de réussite de l'auto-école auprès de la préfecture en communiquant son numéro d'agrément.

Qualité de la formation

Ecoutez les avis d'élèves qui ont déjà commencés ou effectués leur formation. Evitez une auto-école ou d'autres ont connus de mauvaises expériences.

Quelques questions à poser pour juger de la qualité de l'auto-école :

La possibilité de s'entraîner régulièrement au code de la route

Quelles sont les plages horaires pour réviser le code ?

Combien de séances par semaine ?

La correction est-elle faite par un moniteur ?

La qualité de l'encadrement

Quel a été le comportement du moniteur pendant les heures de conduite : Attentif et pédagogique ou absent ?

Aurais-je un moniteur "référent"? C'est à dire un moniteur fixe ou au moins quelqu'un à qui s'adresser ?

L'efficacité de la préparation à l'examen du permis de conduire

Combien d'échecs aux examens code et conduite, et surtout pourquoi ?

Lors des examens passés, quel était le taux de réussite de l'auto-école ?

De combien d'heures avez vous eu besoin pour passer/réussir l'épreuve pratique ?

Le cas échéant, combien de temps avez-vous dû attendre avant de repasser l'examen ?

N'hésitez pas à interroger des élèves en cours de formation, tant que vous n'avez pas de réponse à vos questions.

Privilégiez les auto-écoles ayant signé la Charte de qualité des écoles de conduite obligatoire pour proposer le permis à un euro par jour ou ayant adopté un label de qualité tel que Qualicert.

Toute formation au code doit etre effectuée par un moniteur diplômé. En moyenne, pour le permis B, le prix d'un forfait de base 20H est de 1200 €.

Tarifs

Privilégiez les auto-écoles qui affichent clairement leurs prestations et leurs tarifs.Faites très attention au contenu de la formation : code, conduite, présentation. Pour comparer efficacement deux auto-écoles, faites une simulation prenant en compte 30 heures de formation avant le premier passage du permis.

Attention, les prix défiant toute concurrence ne sont pas un gage de sérieux, bien au contraire. Méfiez vous d'une auto-école proposant un forfait à 500 ou 600 € c'est-à-dire à un prix inférieur au coût des seules 20 heures de formation obligatoire à la conduite (20 heures x 35 €).

Comme dans tous les commerces, les prix affichés peuvent se négocier. Faites marcher la concurrence entre auto-écoles et comparez les prix ! Certaines auto-écoles font une réduction pour les étudiants, n'hésitez pas à demander.

Santé financière

Optez pour une auto-école qui vous permet de régler de façon échelonnée. Dans tous les cas, n'acceptez pas de verser la totalité de la somme lors du premier rendez-vous. Vérifier que l'auto-école de votre choix n'est pas en faillite ou en redressement judiciaire en allant par exemple sur le site internet Euridile.Privilégiez une auto-école ayant une garantie financière, comme celles proposant le permis à un euro par jour, signataires de la Charte de qualité des écoles de conduite.

A savoir : certains conseils régionaux proposent des aides financières aux jeunes qui veulent passer le permis. Pensez à vous renseigner.

Matériel

Observez la qualité (état, niveau, entretien, type) du matériel pédagogique : véhicules, mobilier, support de code, locaux, etc. Un véhicule endommagé, sale ou dépassé peut laisser présager une formation de mauvaise qualité, voire une situation financière critique.

6

Epreuve théorique : le code de la route

Inscription

A partir de votre inscription à l'auto-école, comptez 4 mois minimum avant de pouvoir vous présenter à l'épreuve théorique du code.En cas d'échec à l'examen du code de la route, vous devez patienter au moins 2 semaines avant de vous représenter.En cas de réussite au code, vous devez attendre 2 semaines avant de pouvoir passer l'épreuve pratique.

L'examen

Cette épreuve consiste en un questionnaire de quarante questions à choix multiples et dure environ 30 minutes. Le score minimal nécessaire à etre reçu est 35/40. La réussite à cette épreuve est nécessaire pour pouvoir passer l'épreuve pratique, au maximum trois ans après.

7

Epreuve pratique : la conduite

Inscription et durée de validité

Pour avoir le droit de vous inscrire à l'examen de conduite, vous devez avoir effectué 20 heures de conduite minimum avec un moniteur.Votre centre de formation prend en charge les démarches d'inscription à l'examen de conduite.En revanche, si vous passez l'examen en candidat libre, c'est à vous de faire les démarches pour vous inscrire.

Vous avez 3 ans, à compter de la date d'obtention du code de la route, pour réussir l'examen de conduite. Mais également 5 tentatives pour obtenir le permis.

Au-delà des 3 ans et/ou des 5 tentatives, votre réussite au code n'est plus valable.Vous devez repasser le code.

Astuce : dès réception de la date d'examen, vous pouvez demander à votre auto-école de vous emmener sur les parcours traditionnellement utilisés par les examinateurs.

L'examen

L'épreuve pratique de la catégorie B dure environ 35 minutes, dont 25 minutes de conduite effective. Le candidat conduit dans des situations variées en présence d'un inspecteur qui apprécie son comportement au regard d'une procédure d'évaluation.

Cette procédure met en balance d'un côté le comportement que devrait idéalement adopter tout conducteur dans les diverses situations de conduite, et de l'autre les erreurs éventuellement commises par le candidat. Toutes les erreurs n'ont pas le meme degré de gravité et n'entraînent pas systématiquement l'échec à l'examen.

Pour certaines erreurs, l'inspecteur alertera le candidat et ne conclura à une décision défavorable que si cette erreur se répète au moins une fois. En revanche, certaines erreurs très graves entraînent systématiquement une décision défavorable.

De plus, deux questions simples sont posées concernant des points à vérifier sur la voiture (un à l'intérieur et l'autre à l'extérieur du véhicule) : elles peuvent par exemple concerner un équipement, le moteur, la sécurité. En outre, deux manouvres différentes sont obligatoires, dont au moins une en marche arrière.

8

Passer l'examen en candidat libre

Vous n'avez pas le budget pour vous inscrire dans une auto-école ? Vous pouvez vous inscrire en candidat libre et passer le permis quand vous voulez. Il faut cependant bien évaluer les coûts, notamment de location d'un véhicule à double commande. L'inscription a lieu auprès de la préfecture de votre domicile ou à celle du lieu ou vous souhaitez passer le permis.A Paris, adressez-vous à la préfecture de police.

Dossier d'inscription en candidat libre

Votre dossier de candidat libre doit comprendre :

  • le formulaire de "demande de permis de conduire" Cerfa n°11246*03 rempli (à retirer à la préfecture) ;
  • une pièce l'identité ;
  • 2 photographies d'identité récentes ;
  • 2 enveloppes timbrées avec votre nom et votre adresse ;
  • une photocopie de l'attestation de recensement et du certificat de participation à la journée d'appel de préparation à la défense (si vous etes français et âgé de 16 à 25 ans).

Un livret d'apprentissage vous est remis par la préfecture. Vous devez etre en mesure de le présenter en cas de contrôle par les forces de l'ordre.

Si vous avez eu 16 ans après le 1er janvier 2004, vous devez etre titulaire de l'attestation scolaire de sécurité routière, obtenue à l'issue d'une formation obligatoire au collège.

Conditions de l'apprentissage de la conduite en candidat libre

Pendant votre apprentissage vous devez :

  • toujours etre accompagné par votre "moniteur personnel". Il doit etre titulaire du meme permis que celui que vous voulez passer, depuis au moins 5 ans sans interruption et d'une attestation certifiant qu'il a suivi la formation obligatoire de 7 heures minimum, comprenant au moins 4 heures de formation pratique le préparant à cette fonction ;

Toutefois, le Conseil d'Etat a suspendu, le 8 novembre 2010, l'exécution de l'arreté du 18 juin 2010 qui prévoyait notamment l'obligation pour l'accompagnateur de suivre une formation de 7 heures dans un centre agrée de formation au brevet pour l'exercice de la profession d'enseignant de la conduite automobile.

  • etre détenteur du livret d'apprentissage (disponible en vente libre) validé par la préfecture ;
  • utiliser un véhicule à double commande (frein et embrayage), comportant 2 rétroviseurs intérieurs et 2 rétroviseurs latéraux ainsi qu'un panneau portant la mention "apprentissage" bien visible ; souscrire une assurance spécifique.
Equipement et assurance du candidat libre

Vous pouvez louer un véhicule à double commande auprès d'un loueur spécialisé (la plupart des loueurs traditionnels de voiture n'en proposent pas).Cette formation est considérée comme plus dangereuse que les autres. Vous devez souscrire auprès de votre assureur un avenant "conducteur sans permis" pour ce véhicule. Il est essentiel de bien s'informer préalablement : tous les assureurs n'offrent pas cette garantie !Votre accompagnateur doit lui aussi se renseigner auprès de son assurance. Il est en effet responsable en cas d'accident.

Le coût d'une formation en candidat libre n'est pas nécessairement beaucoup moins élevé qu'en passant par une auto-école. Il faut comparer le forfait auto-école minimal et les coûts de la location du véhicule et de l'assurance spécifique. Il faut bien évaluer l'intéret d'une telle option...

A savoir : renseignez-vous en préfecture pour savoir quelles routes sont autorisées en candidat libre, toutes ne le sont pas..

L'examen en candidat libre

Le jour de l'examen, vous devrez vous présenter accompagné par une personne titulaire du permis de la meme catégorie que celui que vous voulez obtenir.Vous viendrez aussi avec le véhicule à double commande nécessaire à l'apprentissage de la conduite. A savoir : les places d'examen sont accessibles prioritairement aux candidats présentés par une auto-école.

Pour aller plus loin

  • le Code de la route sur www.légifrance.fr : tous les textes de loi et réglementaires sur le permis de conduire
  • le Forum sur www.easydroit.fr : animé par un avocat à la cour et des bénévoles, vous pouvez vous inscrire et poser vos questions librement