Circulation la nuit, et conditions climatiques.
Reviser le permis de conduire
Accueil
Votre avis sur cette page

Circulation la nuit, et conditions climatiques.

1

La nuit

La nuit, la conduite est totalement différente du jour. Les couleurs sont modifiées, les distances sont difficiles à évaluer et des règles de conduite spécifique doivent être respectées.

Concernant l'éclairage du véhicule, vous devrez utiliser les feux appropriés par rapport aux circonstances et au lieu.

Les feux de position serviront à être vus par les autres usagers. Ils peuvent également être utilisés en ville, lorsque la route est éclairée.

Les feux de croisement seront utilisés afin de mieux voir sans déranger les autres automobilistes. Ils pourront être utilisés en agglomération, hors agglomération et chaque fois que nécessaire.

Les feux de route s'utiliseront uniquement quand vous n'aurez pas de véhicules en face de vous afin de ne pas les gêner. Ils s'utilisent hors agglomération et sur route de campagne. Si vous êtes en feux de route et qu'un véhicule souhaite dépasser, vous ne passerez en feux de croisement que lorsque le véhicule arrivera à votre hauteur.

Les antibrouillards avant et arrière, pourront également vous servir quand la visibilité est réduite à condition d'être seul sur la route ; ces feux sont éblouissants.

2

La pluie

La pluie réduit la visibilité. Il faut donc penser à actionner les essuie-glaces avant et arrière, mettre en route la ventilation et le désembuage et allumer les feux de croisement. Si la pluie est intense, vous pourrez également allumer les feux de brouillard avant. Les feux de brouillard arrière sont interdits par temps de pluie.

La pluie réduit également votre adhérence au sol, c'est pourquoi il faudra réduire votre allure et augmenter votre distance de sécurité avec les véhicules vous précédant.

Une conduite anticipatrice sera à privilégier pour éviter l'aquaplaning et le manque d'adhérence de votre véhicule sur la route. Le pneumatique n'arrive alors plus à évacuer l'eau, une couche d'eau s'intercalant entre le pneu et la route, donnant l'impression de rouler sur une plaque de verglas. Afin de favoriser l'évacuation de l'eau par le pneumatique, il faut réduire son allure.

3

Le brouillard

Qu'il soit plus ou moins épais, il modifie dans tous les cas la visibilité. Il empêche de voir et d'être vu.

Méfiez-vous particulièrement des nappes subites qui diminuent brusquement la visibilité. La conduite à tenir lors de brouillard est de réduire sa vitesse, augmenter les distances de sécurité, allumer les feux et les essuie-glaces et se repérer autant que possible aux marquages au sol (sans rouler dessus, vous pourriez rencontrer un véhicule face à vous). Respecter scrupuleusement les limitations de vitesse, voire même rouler à une vitesse inférieure mais vous permettant de rouler en toute sécurité.

Vous pourrez utiliser les feux de croisement, les feux avant de brouillard, les feux arrière de brouillard. N'utilisez jamais les feux de route qui créeront un mur opaque devant vous.

4

La neige

Les dangers de la neige sont la réduction de l'adhérence ainsi que de la visibilité.

Vous devrez :

  • allumer les feux (de croisement, vos feux antibrouillards avant et/ ou feux antibrouillards arrière )
  • réduire votre allure,
  • augmenter vos distances de sécurité,
  • utiliser les essuie-glaces, le dégivrage,
  • éviter toute manoeuvre brutale.
5

Le verglas

Le verglas est une fine couche de glace qui se forme avec l'humidité de l'air. Il diminue l'adhérence et rend la conduite dangereuse.

La conduite à tenir en cas de verglas est :

  • de rouler lentement
  • de manoeuvrer en douceur
  • d'augmenter les intervalles de sécurité
  • et d'utiliser la seconde vitesse pour démarrer.

Certains endroits sont réputés pour être régulièrement verglacés. Ces lieux sont indiqués par des panneaux. Il s'agit souvent d'endroits humides, de chaussée exposée au vent, dans les forêts, les vallées.

Il est possible d'augmenter l'adhérence sur le verglas en utilisant des pneus à trous (pneus a crampons) dont l'utilisation est réglementée ; leur utilisation est autorisée du samedi qui précède le 11 novembre ou dernier dimanche de mars de l'année suivante. En cas d'utilisation de ces pneus, vous devrez mettre un disque à l'arrière du véhicule spécifiant leur utilisation et ne pas dépasser 90 km/h. Néanmoins, ces pneus disparaissent petit à petit au bénéfice des pneus neige.

6

Le vent

Par fortes rafales, le vent peut modifier votre trajectoire et celle des autres usagers de la route. Si c'est le cas, vous devrez réduire votre allure afin d'éviter les écarts de trajectoire et être attentif aux autres véhicules particulièrement des deux-roues très vulnérables par vent violent. Vous devrez augmenter les intervalles de sécurité lors des croisements et dépassements.

Les zones à risques sont signalées par ce panneau.

Souvent associés a des manches a air pouvant déterminer la force et la direction du vent.

7

Points importants

Rappelez-vous, que les feux servent a voir et a etre vu. Un bon éclairage vous permet d'etre situé et de situer.

Il est important de savoir utiliser les différents dispositifs de votre véhicule en toute circonstance (désembuage, antibrouillards...). C'est pourquoi avant d'utiliser une voiture pour la première fois, prenez quelques instants pour repérer tous ces éléments. Les situations peuvent changer rapidement et vous pourrez en avoir besoin plus tôt que prévu.

Si vous avez le choix n'utilisez pas votre véhicule lorsque les conditions climatiques ne sont pas optimum (verglas, neige...). Même les conducteurs chevronnés rencontrent des difficultés dans certaines conditions de route.